Les nouveautés


LES TOTEMS :

Le Défi Chic-Chocs Riôtel – 2017 propose une nouveauté pour saluer le riche univers symbolique des Premières nations. Le TOTEM représente un animal ou un végétal considéré comme le protecteur d’un groupe ou d’une personne, pour une relation symbolique dans un cadre naturel.

La Fondation invite donc les personnes et les équipes qui sont inspirées par ce thème à se choisir un totem pour les représenter.

Des employées de l’unité néonatale de l’Hôpital régional – Rimouski relèvent le défi! Elles ont choisi de s’inscrire en équipe avec leur animal fétiche la Chouette comme totem. Pour elles, la Chouette représente l’intuition, la capacité de voir le jour comme la nuit. Étant un guide puissant de l’esprit, elles ont toutes ressenti le lien profond qui les unit. (voir la photo à droite).

L’assistante infirmière-chef, Anne Lévesque, porte-parole de l’équipe, lance le défi aux employés du CISSS Bas-St-Laurent, installations de Rimouski et à toutes entreprises ou groupes d'amis à faire comme elles, considérant que les montagnes des Chic-Chocs regorgent de faune et de flore propice à une telle initiative.

Lorsque l’animal ou le végétal totem est choisi, la personne ou l’équipe peut préparer un objet pour le représenter, objet qu’elle portera fièrement tout au long de l’activité. Les plus engagés pourront créer un cri de ralliement, un slogan ou un chant. Des photos prises tout au long de la journée confirmeront la présence de l’image symbolique dans cet espace de vie et de nature.

En soirée, se tiendra une animation conviviale (photos, explications, anecdotes) autour des totems de chacun. La Fondation offrira par tirage une paire de billets pour l’événement Dégustation prestige de vins et fromages du 10 novembre 2017 parmi toutes les personnes et équipes qui auront mis en valeur leur animal ou végétal protecteur. 

 

DE L'AIR PLEIN LES POUMONS!

 L’argent amassé par les participants au Défi Chic-Chocs Riôtel 2017 permettra de doter l’Hôpital régional - Rimouski de deux appareils performants en pneumologie.

  • - Un bronchoscope en complément du parc d’équipements médicaux utilisés en clinique externe de pneumologie, afin d'offrir un roulement plus adéquat pour l’investigation de maladies pulmonaires (ex : des nodules ou cancers) et pour réaliser des biopsies. Il offre des particularités permettant d’atteindre des lésions plus périphériques et une capacité de 1 000 à 1 200 procédures annuelles.
  •  
  • - Un trachéoscope, qui est aussi un endoscope flexible. Une nouvelle technologie de plus petit gabarit qui permet d'atteindre des zones pulmonaires supérieures (ex. la trachée et les cordes vocales) ou plus restreintes, afin d'effectuer une biopsie adéquate. Il pourra être utilisé en anesthésiologie au bloc opératoire et à la clinique de pneumologie. Dans ces situations précises, l’examen serait  plus difficile à exécuter sans cet appareil de haute technologie et le diagnostic des pneumologues plus difficile à poser.

 

Les sommes amassées permettront à la Fondation de couvrir la majorité des frais de 40 000 $ nécessaires à l’acquisition des deux appareils. Les grimpeurs du Défi Chic-Chocs Riôtel 2017 permettront ainsi à des milliers de personnes de recevoir un diagnostic précis et un traitement adapté.

 

 

 

 

Anne Lévesque, assistante infirmière-chef, et Katie Jolin, infirmière porte-parole de leur équipe.

Pendant la conférence de presse, le doctweur Jean-Philippe Dorval, pneumologue,  explique l'importance des deux nouveaux appareils qui seron acquis grâce au Défi Chic-Chocs Riôtel 2017.