NOUVELLE DESTINATION POUR LE DÉFI SANTÉ 2016

À la suite des récents tremblements de terre survenus au Népal, la Fondation du Centre hospitalier régional de Rimouski a choisi une nouvelle  destination pour son prochain Grand Défi Santé.  L’expédition a été choisie d’abord pour ses paysages rares et sublimes, et aussi pour son accessibilité. Situé aux frontières du Chili et de la Bolivie, le nouvel itinéraire de 13 jours permettra l’ascension du Cerro Soquete (5 350 mètres) au Chili, puis du Licancabur (5 916 mètres) en Bolivie. Une extension est également prévue pour les participants qui ont déjà l’expérience des Grands Défis de la Fondation et qui voudraient repousser encore un peu plus les limites de l’expédition. 

Astrid Henry mentionne : «La Fondation est très sensible à ce qui arrive présentement au Népal. J’ai moi-même des amis népalais. La décision que nous avons prise vise d’abord et avant tout à assurer la sécurité des participants. Nous savons que le tourisme est une source de revenus importante pour le pays. Nous n’avons pas abandonné le choix de cette destination, mais nous le remettons à plus tard. »

Les sommets proposés, le Cerro Soquete et le Licancabur, sont certainement moins connus du grand public, mais les paysages sont absolument spectaculaires et très différents de ceux du Défi Équateur 2014.  Salars, cactus géants, lacs glacières turquoises, volcans enneigés, geysers fumants, eaux thermales et oasis inattendus, et ce, en plus du désert d’Atacama, le désert le plus aride au monde! La faune est unique : des lamas et des alpagas, et des flamands roses près de la mer.

Nous visons au moins 10 participants. Les huit grimpeurs actuellement inscrits au Défi Santé Everest 2016 devront choisir à nouveau de participer au Défi avec cette nouvelle destination. Nous nous attendons à ce qu’une grande majorité d’entre eux adhère à ce changement, mais il reste de la place pour d’autres personnes qui seront attirées par de nouveaux sommets, plus proches et tout aussi spectaculaires.  L’itinéraire plus court est aussi plus facilement conciliable avec le travail et le voyage se fait pratiquement sans décalage horaire.

Le départ pour cette aventure extraordinaire est prévu le samedi 13 février 2016 de Montréal, et le retour le jeudi 25 février, pour ceux qui ne prolongent pas le défi ou le voyage. Les conditions de participation ont été un peu modifiées afin de compenser pour une période de sollicitation un peu écourtée. Ainsi, chaque grimpeur devra amasser 5 000 $ et plus (au lieu de l’habituel 6 000 $) en dons et/ou en commandites remis entièrement à la Fondation. Les frais d’inscription à 500 $ et le fait que chaque participant doit assumer lui-même les dépenses du voyage (avion, vaccins, équipement et hébergement supplémentaire), demeurent des conditions inchangées. Il est possible de prendre des informations et de s’inscrire en contactant Marie Legaré au 418 724-3000, poste 8816 ou par courriel à marie.legare.csssrn@ssss.gouv.qc.ca.

L’extension de 7 jours au Ojos Del Salado est réservée aux grimpeurs avertis uniquement. Avec un sommet culminant à 6 893 mètres d’altitude, il s’agit du 2e sommet le plus élevé des Amériques. La Fondation doit aussi offrir des défis à la mesure des grimpeurs les plus aguerris qui désirent se dépasser continuellement pour eux-mêmes et pour la Fondation.

Les sommes recueillies grâce au Défi Chili-Bolivie 2016 permettront de financer une bonne partie de l’achat de l’équipement d’imagerie par résonnance magnétique (IRM). L’IRM est une technique diagnostique à la fine pointe de la technologie offerte à l’Hôpital régional – Rimouski depuis 2003.

Utilisés de façon quotidienne depuis près de 12 ans, les équipements d’IRM devront bientôt être remplacés. L’achat de nouveaux équipements permettra d’obtenir des images de meilleure qualité et d’améliorer la précision des diagnostics. Plus de 8 600 examens sont pratiqués annuellement en IRM à l’Hôpital régional – Rimouski et servent dans plusieurs spécialités.

Photo : Le Licancabur (gracieuseté des Karavaniers).